Blog Startup & Dev

Etude de la fréquence d'utilisation des 20 patronymes les plus répandus en France

Fun With Frauds #2 : l’utilisation des patronymes les plus courants dans les fraudes e-commerce

La chronique humouristique des fraudes e-commerce

Le titre « Fun With Frauds » fait référence à un running gag de la série The Big Bang Theory où Sheldon Cooper se filme en train de présenter une chronique sur sa chaîne Youtube : « Fun With Flags ». Son émission traite de détails qu’il considère comme étant drôles sur un sujet qui ne l’est pas vraiment : les drapeaux. Dans le même esprit, je me sers de cette chronique pour tenter de répondre aux questions « drôles ». Ces observations et analyses sont tirées des discussions avec nos clients utilisant notre solution NexuWeb Anti-Fraude E-commerce.

Comment s’appellent les fraudeurs ?

L’identité du destinataire d’une commande est vérifié dans certains cas comme une livraison en point relais ou une livraison avec accusé réception. Dans les autres cas, cette information est presque anecdotique dans le processus de livraison et l’identité de la personne livrée ne sera pas vérifiée. Les informations d’une commande, qui peuvent paraître anecdotiques dans le processus d’achat comme la casse par exemple, sont une mine d’informations pour évaluer une fraude. Dans ce numéro 2 de la série Fun With Frauds, nous essayons de mesurer la fréquence d’apparition des noms de familles les plus utilisés en France dans les sous-populations de non-fraudeurs et fraudeurs.

Méthodologie utilisée

Nous nous sommes basés sur les 20 noms de famille les plus utilisés selon une étude de l’INSEE : Martin, Bernard, Thomas, Petit, Robert, Richard, Durand, Dubois, Moreau, Laurent, Simon, Michel, Lefebvre, Leroy, Roux, David, Bertrand, Morel, Fournier, Girard. Nous avons ensuite mesuré la fréquence d’apparition de ces patronymes dans nos deux sous-populations de fraudeurs et non-fraudeurs.

Les fraudeurs s’appellent tous Martin

Voici la fréquence d’utilisation des 20 patronymes les plus répandus en France :

  • Commandes légitimes : 2.3%
  • Fraudes e-commerce : 2.9%

Ainsi, les 20 noms de familles les répandus en France sont utilisés 25% plus souvent lors de fraudes e-commerce.

Les Martin sont tout de même des gens biens

Afin d’éviter de me faire des ennemis parmi les Martin, Bernard ou Thomas, je précise que nos résultats ne signifient pas qu’il y ait plus de fraudeurs qui s’appellent Martin mais plutôt que ces patronymes, largement répandus en France, soient davantage utilisés par les fraudeurs. Ces derniers cherchent à travestir leurs méfaits sous la forme de commandes légitimes. Un fraudeur qui ne souhaite pas donner son vrai nom de famille ira naturellement piocher au sein des plus répandus.

Tags : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>